Publié par 5 commentaires

CHOISIR SON MICRO

choisir un micro

CHOISIR UN MICRO : LES DIFFÉRENTS TYPES EXISTANTS

choisir un micro

J’ai récemment publié un article sur les 10 meilleurs micros rapport/qualité prix utilisés  en studio et home-studio. Dans ce sujet je n’ai fait que détailler les différents micros les plus utilisés par les musiciens pour leurs enregistrements, mais je n’ai pas expliqué comment choisir son micro en maîtrisant le sujet.

Effectivement, si vous souhaitez prendre un micro plus performant pour des enregistrements plus pointus mais que vous ne connaissez pas les différences entre les différents types existants, cela peut vite devenir un vrai casse-tête !

Voici donc comme promis, un petit guide pour vous aider à choisir un micro plus en détail et adapté à votre besoin !

1. LES CRITERES

Sans rentrer dans des détails techniques inutiles pour l’utilisateur, il est quand même bon de savoir ce qui est important dans le choix du micro.

La directivité :

La directivité est la zone du micro qui capte le mieux la source sonore. Certains micros captent bien le son qui arrive derrière eux, tandis que d’autres en sont incapables.

Les micros ne sont donc pas tous égaux en matière de réception du signal , par rapport à l’orientation de la source sonore.

Mais toutes les directivités existantes ont leurs utilités !

Voici celles que vous allez trouver dans le commerce :

Omnidirectionnel :

Enregistrer sa musique

Ces micros captent  idéalement le signal à 360° autour d’eux. Aucune direction n’est privilégiée !

Cette directivité est choisie pour enregistrer des sons d’ambiances dans des environnements particuliers.

Cardioïde :

cardiode

 

 

 

 

Le mot cardioïde signifie « en forme de cœur ».

Cette directivité capte le signal envoyé en face du micro et légèrement sur les côtés (comme la forme d’un cœur donc).

Cette directivité fait partie des dites « Unidirectionnel » puisqu’elle privilégie une direction.

Les micros unidirectionnels sont utilisés pour le chant et les prises de son d’instruments.

 Hypercardioïde :

hypercardioide

 

 

 

 

Sensiblement proche de la directivité cardioïde, celle-ci est juste légèrement plus étroite que sa version classique. Elle peut également capter légèrement des sons qui viennent de l’arrière qui, si le micro est bien placé dans la pièce, rajoutent  un peu de fréquences graves.

C’est un bon choix pour un micro chant mais convient également pour les instruments.

Canon :

Canon

 

 

 

 

Ces micros sont encore plus précis que les précédents. La directivité est encore plus étroite.

Il n’y a pas de réel intérêt à les utiliser pour des prises de son instruments car cela rend le placement plus difficile sans gain de qualité particulier.

Ils sont surtout utilisés par les commentateurs en radio et télévision.

Bi-directionnel :

Bi-directionnel

 

 

 

 

Nous pourrions comparer cette directivité à l’omnidirectionnelle, à la différence qu’elle ne capte pas bien les côtés mais très bien l’avant et l’arrière du micro.

Les micros rubans sont faits avec cette directivité pour des prises de sons stéréophoniques particulières.

On les couple d’ailleurs souvent avec un micro cardioïde pour capter les côtés.

On entre dans des détails techniques assez compliqués qui feront l’objet d’un cours spécifique .

La réponse en fréquence

Un micro n’a pas la possibilité de restituer parfaitement le son tel qu’on peut l’entendre. Il y aura toujours une petite différence aussi infime soit-elle.

Simplement parce qu’un micro ne capte pas les fréquences aussi finement et précisément que nos oreilles.

Par exemple, certains micros captent les fréquences de 50Hz à 17khz. Les fréquences en dessous de 50Hz ne seront pas captées et restituées, ni les fréquences au-dessus de 17khz.

Nous allons donc remarquer une perte de grave et de brillance par rapport au son que l’on entend avec nos oreilles !

Vous devrez donc choisir votre micro en fonction de ce que vous voulez enregistrer, car si vous prenez un micro qui ne capte pas les fréquences graves pour enregistrer une basse… Vous allez avoir un souci ! 🙂

Il existe d’autres critères comme la tension du micro qui va définir sa sensibilité, ou le souffle plus ou moins perceptible en fonction de la qualité du micro. Mais ces critères sont liés à la qualité du micro, vous ne pourrez donc pas réellement vérifier ces critères lors de l’achat.

2. LES TYPES DE MICROPHONES

Nous voici au cœur de l’article 😀

Il existe différents types de micros qui n’ont pas tous la même utilité ! Et lorsque l’on cherche à acheter, pas facile de savoir lequel prendre !

MICRO DYNAMIQUE

micro dynamique

 

 

 

 

 

 

 

Bien que de nombreux studios professionnels critiquent ces types de micros comme étant peu fidèles  à la restitution des fréquences, ceux-ci sont très bons dans des prises de son instruments et chant !

Même si ils ne sont pas aussi précis et fidèles que des micros statiques, la plupart des studios les utilisent dans des cas punchy Rock, Hard-rock/Métal ,car ces styles ne font pas dans la dentelle et le respect du timbre de l’instrument n’est pas aussi capital que dans un groupe orchestral !

Encaissant sans broncher une forte pression acoustique, il est aussi souvent utilisé pour les percussions ainsi que les cuivres.

Les micros dynamiques se retrouvent aussi beaucoup en concert, car leur manque de sensibilité fait qu’ils évitent de trop reprendre les bruits extérieurs à la source.

Sans parler de leurs résistances aux chocs !

Les + de ce type de microphones :

– Très résistant !

– Idéal pour du live

– Beaucoup moins cher qu’un statique de même qualité

– Passif (pas d’alimentation externe)

– Supporte de fortes pressions acoustiques

Les – de ce type de microphones :

– Ne restitue pas bien le timbre d’un instrument riche en fréquences aigues comme les violons.

– Peut faire un bruit de fond parasite

MICROPHONE ELECTROSTATIQUE

microphone statique

 

 

 

 

 

 

 

Auparavant appelés, à condensateur, ces micros sont en moyenne dix fois plus sensibles que les microphones dynamiques !

De plus, leurs construction, plus complexe, permet d’avoir un bruit de fond très peu perceptible de manière générale.

C’est ce genre de microphone que l’on va le plus largement retrouver en studio professionnel !

Sa réponse en fréquences est nettement plus précise qu’un micro dynamique, ce qui lui permet, entre autres, de restituer le timbre de l’instrument de manière bien plus fidèle à l’oreille humaine.

Malgré ces compétences exemplaires, le type électrostatique est plus fragile aux chocs et dans le temps par rapport aux dynamiques.

Il faudra donc redoubler de vigilance lors de son utilisation et éviter les fortes pressions acoustiques, les grosses chaleurs ou l’humidité. Cela peut entraîner des crépitements et un bruit de fond désagréable, mais qui peu disparaitre quand celui-ci sèche.

Ensuite, ces micros doivent fonctionner avec une alimentation fantôme de 48V intégrée dans la plupart des cartes sons et des tables de mixage.

Mais malgré ces inconvénients, ce sont les micros les plus fidèles lors de la prise de son d’instruments et de chant.

Les + de ce type de microphones :

– Très sensible

– Respecte bien le timbre de l’instrument

– Réponse en fréquence plus large

Les – de ce type de microphones :

– Plus cher

– Plus fragile

– Nécessite une alimentation 48V

– Supporte moins les fortes pressions acoustiques

– Nécessite un support anti-vibration fixé sur pied

Ce sont des micros beaucoup moins présents en concert qu’en studio. Ce dernier lieu étant l’endroit où ils font le meilleur boulot par rapport à leurs compétences !

MICROPHONE A RUBAN

micro ruban

Ces micros font partie de la catégorie des dynamiques.

Leur son est chaud (les aigus sont plus doux), précis, fidèle et s’adapte à de nombreuses situations !

Ils sont aussi appréciés des studios professionnels avec les électrostatiques !

Mais comme l’électrostatique, ils sont très fragiles (même plus), très sensibles et nécessitent une alimentation spéciale.

Il en ressort qu’ils peuvent être utilisés dans une multitude de situations si l’ingé-son sait ce qu’il fait !

Car même si certains l’utilisent en micro complémentaire pour une grosse caisse de batterie, la logique voudrait qu’on l’utilise pour des travaux délicats comme la prise de son d’instruments à cordes ou pour un saxophone par exemple.

Ces micros sont malgré tout de moins en moins utilisés en studio, de part leur faible niveau de sortie qui ne correspond plus au nécessité du marché actuel.

Les + de ce type de microphones :

– Excellente réponse en fréquence

– Excellente restitution des transitoires d’un signal

– Un son chaud

– Très sensible

Les – de ce type de microphones :

– Très cher

– Très fragile

– Nécessite une alimentation spéciale

– Faible niveau de sortie qui nécessite une pré-amplification de haute qualité

Voila pour les principaux types de microphones que vous pourrez choisir dans le commerce !

A cela, s’ajouteront des micros à lampes !

Comme pour les amplis guitares, certains micros possèdent une fabrication à transistor ou à lampes, qui va apporter un caractère particulier au son de ceux-ci !

Mais bien souvent il faut mettre le prix, pour quelque chose de plus contraignant comparé aux points positifs… (je ne vais pas me faire des amis :D)

C’est pourquoi nous ne parlerons pas, dans ce sujet en tout cas, de ces possibilités !

3. CONCLUSION

Avec cet article + l’article sur le TOP10 des micros rapport qualité/prix, vous devriez maintenant posséder suffisamment d’informations pour choisir vos micros en connaissances de causes ! 🙂

Evidemment vous pourrez tomber sur d’autres types de microphones moins courants, mais j’ai volontairement évité d’en parler pour aller au plus important ! Et c’est déjà bien suffisant 🙂

Cet article vous a-t-il été utile ? Laissez-moi un commentaire et partager votre expérience 😉

5 réflexions au sujet de « CHOISIR SON MICRO »

  1. C’est un grand plaisir de lire cette article, je vous en remercie chaudement !!!

  2. Pas de faute et le contenu est intéressant ! bravo

  3. Merci beaucoup.Ce cours sincère m’est d’une grande utilité.

  4. Merci et bravo pour ce cours qui a l’avantage d’être précis et concis. merci

  5. bonjour,
    je cherche un micro pour un home studio. Il servirait pour enregistrer une voie seule.

    Et bien sur merci pour tes articles ils me sont très utiles !!!

    Merci d’avance
    Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *