Publié par Un commentaire

Enregistrer une guitare Acoustique / Classique

enregistrer une guitare acoustique

ENREGISTRER UNE GUITARE ACOUSTIQUE / CLASSIQUE

(Version texte)

Dans ce cours, nous allons voir l’enregistrement d’une guitare acoustique ou classique !

Ca tombe bien ! Vous êtes guitariste et chez vous, vous avez un succès fou !

Devant tant de succès, vous envisagez d’enregistrer vos morceaux, seulement voila, comment faire ?

Dans ce cours qui ne vous dissimulera aucun secret, nous allons apprendre tout ce qu’il faut savoir pour réussir de bonnes prises de son, par rapport à son budget !

Comme à mon habitude, je vais utiliser ici le strict nécessaire pour s’enregistrer.

Evidemment, tout le monde n’a pas le même budget. Certains auront l’avantage de posséder de bonnes enceintes de monitoring qui les aideront dans leur travail ! Mais le matériel n’est pas une fin en soi.

Ici, j’utiliserai du matériel de débutant pour vous prouver que même avec du matériel moyen, on peut s’en sortir !

Donc pour ce cours nous aurons besoin de :

– Une carte son :

Ici, je vais utiliser une M-audio fast track pro qui est une carte d’entrée de gamme à environ 100€ d’occasion. C’est vraiment le strict minimum.

Si vous n’avez pas d’interface audio, je vous invite  à regarder mon article sur le choix d’une interface afin de ne pas vous tromper sur cet achat qui est très important.

Si vous ne possédez pas d’interface audio, vous ne pourrez pas vous enregistrer correctement et vous aurez de la latence qui provoquera un retard durant votre prise de son.

Donc, vous n’avez pas le choix , vous êtes dans la nécessité d’avoir une carte son adaptée à l’enregistrement.

– Des enceintes de monitoring :

Ce n’est pas une  obligation dans un premier temps, seulement cela va grandement vous aider par la suite.

Ici, j’utilise des M-Audio Bx5 d’entrée de gamme qui vous permettront d’avoir une écoute neutre fidèle à ce que vous entendez.

Contrairement à une chaine Hi-fi par exemple, qui comporte des boosts de certaines fréquences, qui varient d’une marque à l’autre.

Ce qui fait que si vous mixez votre enregistrement  sur une chaine Hi-Fi, le son changera d’une chaîne à l’autre.

Aucun moyen de savoir si ce que vous faites s’adaptera à tous les systèmes d’écoute.

D’où l’intérêt d’avoir des enceintes de monitoring, même bas de gamme pour commencer.

– Un bon préampli :

Encore une fois, c’est optionnel.

Mais il faut savoir que les préamplis intégrés aux cartes son ne sont en général pas de très bonne qualité.

Ici je vais utiliser un m-audio DMP3 qui va m’aider à améliorer mes prises.

– Micro :

Nous aurons besoin d’un ou deux micros en fonction du type de prise souhaité (mono ou stéréo). Nous y reviendrons plus tard.

– Une guitare :

Evidemment, sinon nous aurons du mal à enregistrer une guitare ! :p

– Un casque :

Nécessaire pour que  le micro ne capte pas le son qui sort des enceintes. Ainsi vous avez le son qui sort uniquement dans vos oreilles.

– Un ordinateur :

Qui sera l’unité centrale de nos enregistrements et qui sera finalement relié à notre séquenceur.

Maintenant, il va falloir apprendre à bien régler tout ce beau monde de manière à avoir le meilleur résultat possible !

Et nous allons voir qu’il y a effectivement beaucoup de facteurs qui vont déterminer la qualité de votre prise de son !

Nous parlerons entre autres de l’importance de la pièce et du préampli, du placement du ou des micros, quand faut-il enregistrer en mono ou en stéréo, comment jouer de votre instrument pour perfectionner vos prises etc etc…

Pas de panique, ce cours est là pour vous simplifier la vie et vous aider à apprendre facilement et rapidement !

1. FACTEURS DETERMINANTS

Avant tout, voyons ensemble quels sont les facteurs qui vont directement impacter sur la qualité de votre enregistrement !

LA PIECE :

C’est un des facteurs premier. Plus votre pièce sera grande, plus vous l’entendrez dans votre enregistrement. Pour illustrer, voici une prise de son dans une église, et une autre dans une petite pièce.

L’église va créer plus d’ondes sonores indirectes. Rappelez-vous, ces ondes qui rebondissent sur les surfaces avant d’arriver à nos oreilles.

Eh bien, ce sont ces ondes qui vont provoquer une réverbération très prononcée puisqu’elles arrivent en retard par rapport aux ondes directes  qui ne réfléchissent pas sur les murs !

Quelle est donc la meilleure taille de pièce pour avoir une prise de son qui sonne pro ?

Eh bien, une pièce de taille moyenne à petite, convient très bien car elle va limiter le temps de réverbération. On va chercher à avoir le moins de reverb possible dans notre prise de manière à l’avoir la plus sèche (dry) possible.

Pour en savoir plus sur la réverbération, j’ai faits un cours très complet sur  ce sujet !

La taille de la pièce joue directement sur ce facteur mais aussi le traitement acoustique de celle-ci !

Une pièce non traitée acoustiquement parlant, même de petite taille, produira des ondes non souhaitées durant la prise. C’est pourquoi il est préférable (mais pas obligatoire) de traiter votre pièce avec des panneaux spéciaux.

Pour en savoir davantage, un cours complet sur le traitement acoustique est disponible.

Non chercherons donc à avoir une prise de son avec le moins de reverb possible.

La réverbération pouvant se rajouter par traitement après l’enregistrement à l’aide de plugins !

Vous pourrez ainsi intégrer une reverb d’église ou de hall de gare ou ce que vous voulez par la suite sur votre guitare !

Conclusion : Une pièce de taille petite/moyenne (jusque 30m²) avec le moins de réverbération possible !

Ici ma pièce n’est pas traitée, je vous l’ai dit tout à l’heure, je prends  la place d’un débutant qui n’a pas les moyens ! Cela permettra de voir ce que l’on peut faire avec presque rien !

J’ai cependant l’avantage dans cette pièce d’avoir un pan coupé qui va casser un peu les ondes et limiter les résonances parasites.

LES MICROS :

micro electrostatique

 

 

 

 

 

 

 

Deuxième facteur déterminant, les micros .

On peut faire des prises de son à un ou deux micros de manière générale.  Nous verrons cela tout à l’heure.

Evidemment le micro va directement jouer sur la qualité de votre prise.

On apprécie particulièrement les électrostatiques pour leur  fidélité  quant à la restitution des fréquences de l’instrument, mais même un bon dynamique peut  faire l’affaire le temps de se procurer un micro plus précis.

Les principales différences sont que les micros dynamiques résistent mieux aux fortes pressions acoustiques comme les amplis de guitares électriques, des cuivres ou du chant en live. Ils coûtent aussi moins chers que les statiques. Cependant, ils sont beaucoup moins fidèles. Ce que vous entendrez une fois pris par le micro n’aura pas du tout le même résultat que ce que vous entendez avec vos oreilles. Le son est souvent plus aigu et manque de grave.

Dans ce cours, je vais utiliser un micro shure SM81, qui n’est pas un micro de premier prix mais qui n’est pas ce qui est le plus conseillé non plus pour une prise guitare. Pourquoi ?

Simplement parce que c’est un micro à condensateur à petite membrane. Pour simplifier, on pourrait dire qu’il se situe entre un dynamique et un électrostatique en matière de fidélité. Il n’est pas aussi précis qu’un électrostatique, mais plus qu’un dynamique concernant la bonne restitution des fréquences. Il est surtout utilisé pour les cymbales d’une batterie.

Mais on va tout de même voir ce que l’on peut tirer de ce micro pour une guitare !

Rappelez- vous de mon article sur le choix d’un micro, il n’existe pas que ces deux types de micros sur le marché, mais c’est ceux- là que l’on va le plus utiliser de manière générale. Si vous voulez découvrir les autres types de micros et leur capacité, rendez-vous sur cet article !

Mais même si le micro va réellement impacter sur la qualité de votre prise, je préfère que vous ne vous sentiez pas bloqués  par cet aspect matériel si vous n’avez pas d’électrostatique pour le moment. Vous pouvez tout de même déjà vous entrainer à bien placer votre micro et bien jouer vos morceaux en condition d’enregistrement. Et nous verrons que c’est déjà beaucoup de travail !

La guitare :

enregistrer une guitare

 

 

 

 

Ici aussi, une guitare à 1000 € ne sonnera pas pareil qu’une guitare à 100€ !

La richesse en harmonique sera différente, la profondeur des graves, la qualité des hauts médiums.

Les cordes sont aussi très importantes ! N’enregistrez pas sérieusement avec des cordes qui ne sont pas neuves. Elles auront perdu de leur brillance.

Ici, j’utiliserai une guitare lag Winter seasons S400DCE et une guitare classique achetée d’occasion a moins de 100€ !

Le préampli :

pré-ampli

 

 

 

 

Qu’il soit intégré à votre carte son/table de mixage ou supplémentaire, tous les préamplis n’apportent  pas la même coloration au son. Certains sont très discrets et d’autres apportent une réelle chaleur à votre prise.

Il arrive la plupart du temps que certaines cartes son disposent d’un préampli trop mauvais pour bien faire sonner une guitare acoustique au niveau voulu. Coupler avec un préampli supplémentaire peut vous aider à résoudre ce souci.

Le choix peut être difficile vu le large panel que vous pourrez trouver. Mais je vous conseille de vous orienter vers du électronique plutôt que du lampe. Les préamplis lampes sont réputés meilleurs mais le prix est à multiplier par 2 voir 3…

Pour ce cours je vais utiliser un M-audio DMP3 peu cher mais qui fait bien son boulot pour enregistrer une guitare ! Transparent, il vous permettra simplement d’apporter le gain nécessaire à votre prise si besoin il y a !

Conclusion : Un préampli supplémentaire n’est pas indispensable, mais un préampli intégré à une table de mixage ou une carte son est bien souvent mauvais et peut altérer la qualité de votre micro d’environ 30% ! Dommage de s’en priver si vous visez d’enregistrer fréquemment.

Votre façon de jouer :

Vous êtes le facteur principal de la qualité de votre enregistrement !

C’est bien vous qui allez faire sonner ce morceau de bois et donc, tout va dépendre de votre façon de jouer.

Si vous n’avez jamais réellement fait d’enregistrements, vous allez vite vous rendre compte que vous ne faites pas vraiment attention à votre façon de jouer !

Enregistrer une guitare correctement  est une  chose ardue quand on n’a jamais tenté  l’expérience !

Vous allez devoir redoubler d’attention !

Pas de panique, je vais vous aiguiller sur les choses à ne pas négliger !

2. PLACEMENT DU MICRO ET DU JOUEUR

Vous êtes prêts ! Guitare accordée, cordes neuves, moral au beau fixe !

Y’a plus qu’a !

Tout d’abord, où se placer dans la pièce ?

Tout va dépendre de la configuration de celle-ci.

Cela va être à vous de tester ce qui vous paraît le mieux par rapport à ce que vous entendrez lorsque vous écouterez  votre enregistrement.

Malgré tout, la coutume veut que nous soyons placés  idéalement au centre de notre pièce à égale distance de chaque mur.

Seulement, dans une pièce non traitée, c’est souvent le lieu d’ondes  stationnaires désagréables qui vont créer des résonances.

Pour cette raison, je vous recommande d’essayer d’autres placements, mais évitez d’être contre un mur ou dans les angles car ces zones accumulent les fréquences graves de manière exagérée !

Un placement du joueur légèrement décalé du milieu de la pièce peut être profitable.

Essayez par vous-même car étant donné le nombre de  facteurs  influençant les ondes, cela peut être plus avantageux pour vous de vous placer plus vers le milieu ! Tout dépend de la forme de la pièce, des murs, des objets qui se trouvent dans cet endroit, etc.

Concernant le placement des micros !

Pour enregistrer une guitare, il n’y a pas qu’une seule manière de placer vos ou votre micro. Libre à vous de tester un peu partout pour vous donner une idée. Expérimentez  afin de vous familiariser avec toutes ces nouvelles choses.

Seulement, la logique veut que ce micro soit placé vers le centre de la guitare, c’est-à-dire à proximité de la rosace.

Le souci, c’est que juste en face de la rosace, cela  peu poser problème.

Vous risquez d’avoir trop de grave et une sensation de coupure du son désagréable, lorsque vous allez passer la main devant, durant votre jeu.

A gauche de la rosace, vers la caisse, le son est assez fermé et pas très représentatif de la sonorité de l’instrument.

Trop à droite vers le manche, le son est faible et trop haut-médium. Cela manque cruellement de corps.

Le placement que je préfère lors d’un enregistrement  à un micro, est  juste à droite de la rosace.

Nous pourrions dire quasiment au milieu de la guitare. Pas en face de la rosace pour éviter l’excès de grave et de variation de volume.

Placé ainsi, le volume est régulier, on a une belle présence des médiums tout en captant suffisamment d’aigus.

La distance par rapport à la guitare :

Concernant  la distance par rapport à la guitare, on préfère rester en prise de proximité dans la majorité des cas. Plus vous allez éloigner le micro, plus vous allez capter les bruits environnants et augmenter la perception de la réverbération de la pièce.

Ce qui peut être voulu pour des cas particulier. Mais en général, surtout si notre pièce n’est pas traitée et que nous n’avons pas pour projet d’enregistrer dans une véritable église, on préférera  se placer à  environ 20-30cm de la guitare.

On appelle  cela,  une prise de proximité.

Et dans le cas où nous aurions voulu entendre notre guitare dans un espace style église, eh bien nous pourrons rajouter une reverb qui donnera cette sensation, plus tard, dans l’enregistrement !

Le tout, en restant dans notre studio.

Bien ! Votre micro est placé comme il faut, vous avez bien pris le temps de régler votre niveau d’entrée sur votre préampli de carte son ou votre préampli externe, la diode indique que vous n’êtes pas  dans le rouge (ou très peu dans mon cas  avec mon préampli DMP3).

Pour avoir plus de précision et être sûr que vous ne saturez pas entrée (sinon votre prise est fichue dès le départ), vérifiez en entrée (In) sur votre séquenceur que même en attaquant fortement les cordes, cela ne dépasse pas 0dB.

Une fois tout cela réglé, vous pouvez enregistrer !

La suite dans la rubrique « Cours ».

 

Une réflexion au sujet de « Enregistrer une guitare Acoustique / Classique »

  1. merci pour ce tuto très bien expliqué, ça va m’aider pour des prises acoustiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *